Cours de répétition l'étranger: le CF veut modifier la loi

BERNE - Les militaires de milice suisses risquent à l'avenir de devoir accomplir des cours de répétition prolongés à l'étranger. Le Conseil fédéral veut pouvoir obliger les professionnels de la défense à participer à des opérations de maintien de la paix.Le gouvernement a mis une révision de la législation militaire en consultation jusqu'au 1er décembre. Selon l'avant-projet, l'obligation d'accomplir l'instruction à l'étranger pend au nez des membres des troupes blindées, de l'artillerie, ainsi que des troupes d'aviation et de défense contre avion.Il est prévu de doubler la durée des cours de répétition "hors sol", de trois à six semaines. La prolongation est liée au temps nécessaire pour la préparation préalable, les déplacements et l'"accoutumance à la topographie, au climat et aux installations". Mais en principe, chaque militaire ne devrait être convoqué qu'une seule fois à un tel exercice.Aujourd'hui, il n'est plus possible de réaliser une instruction "digne de ce nom" pour toutes les formations si on utilise les installations et les places d'exercice se trouvant sur le sol national, se justifie le Département fédéral de la défense (DDPS). Pour l'armée, il s'agit d'obtenir l'accès à des terrains d'instruction et de tir appropriés dont la Suisse ne dispose pas.La coopération en matière d'instruction est "parfaitement compatible avec le droit de la neutralité", car elle n'implique aucun obligation d'assistance. Au contraire, elle va renforcer la "crédibilité de notre neutralité armée" en augmentant la capacité d'engagement de l'armée suisse dans les cas d'urgence.Les instructeurs et autres employés militaires du DDPS pourraient quant à eux être contraints à prendre part à des engagements de promotion de la paix à l'étranger ou d'être engagés comme observateur militaire de l'ONU ou de l'OSCE. Le Conseil fédéral veut encore simplifier la procédure d'approbation parlementaire des engagements de l'armée pour la promotion de la paix et en service d'appui. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.