Coûts de la santé: Pascal Couchepin propose une série de mesures

BERNE - Le Conseil fédéral a donné son aval à une série de mesures présentée par Pascal Couchepin qui visent à économiser au moins 86 millions par an dans les coûts de la santé. Le non recourt à un médicament générique sera ainsi sanctionné dès le mois de janvier. Dès l'an prochain, les patients qui se feront prescrire des préparations originales plutôt que des génériques sans raison médicale devront s'acquitter de 20 % de la facture. La quote part de 10 % sera maintenue pour les génériques. Les économies qui pourraient être générées sont difficiles à évaluer. Le Conseil fédéral chiffre en revanche à 86 millions le potentiel dégagé par ses autres mesures. Soixante millions devraient être économisés en diminuant de 10 % la valeur du point - de un franc à 90 centimes - pour les analyses de laboratoires prises en charge par l'assurance maladie de base. Outre cette mesure urgente, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) vérifie la liste de toutes les analyses et va procéder à plusieurs adaptations tarifaires au début 2007. Le gouvernement veut également économiser 26 millions en s'attaquant au remboursement des produits qui servent au traitement et au diagnostic d'une maladie. Les montants maximaux remboursés seront réduits de 10 % dès 2006. Là encore, l'OFSP vérifie le système qui a incité jusqu'ici les fabricants à s'aligner sur les montants maximaux. Il devrait achever ses travaux d'ici fin 2006. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.