Criminalité: moins d'adultes condamnés en 2005

NEUCHâTEL - Le nombre de condamnations d'adultes en Suisse a diminué pour la première fois depuis 1996, notamment en raison de du recul des infractions routières (48 332, soit -8%). Les condamnations sont en revanche plus nombreuses chez les mineurs.Les autorités ont enregistré 92'917 condamnations l'an dernier, soit 5% de moins qu'en 2004, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué. Les infractions à la loi sur les stupéfiants ont baissé de 3% à 10'881. Le nombre de condamnations pour infractions au code pénal (29'952) et à la loi sur le séjour et l'établissement des étrangers (10'723) est resté stable.La prison avec sursis est la principale sanction infligée aux adultes, dans 45% des cas. Parmi les peines fermes (16% des cas), le nombre de celles inférieures à un mois est en hausse.Ces dernières sanctions doivent être prononcées de manière plus restrictive dès le 1er janvier 2007. La partie générale du Code pénal révisé prévoit en effet la disparition des peines privatives de liberté de moins de six mois, qui seront remplacées par des amendes ou des travaux d'intérêt public. Les amendes ont constitué, en 2005, 38% des condamnations.Chez les mineurs, le nombre de jugements pénaux contre des jeunes filles a passé de 17% à 21% entre 1999 et 2005. Celui contre des enfants (de 7 à 15 ans) a légèrement diminué de 24% à 22%.Les autorités ont enregistré un recul l'an dernier des condamnations pour infraction à la loi sur les stupéfiants (28% contre 35% en 1999) et pour vols (25% contre 33% en 1999). Les jugements pour violence ont par contre augmenté de 10% à 16%. Comme en 1999, 88% des cas ont donné lieu à des sanctions, pour la plupart de travaux d'utilité publique ou des avertissements. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.