De plus en plus de sportifs amateurs se doperaient à l'EPO

De plus en plus de sportifs amateurs se dopent à l'EPO (érythropoïétine) pour améliorer leurs performances, estime le médecin du sport Beat Villiger. Il affirme être toujours davantage confronté à des questions concernant cette hormone.Selon des évalutations non prouvées, jusqu'à la moitié de l'EPO vendue en Suisse est utilisé dans le sport, a dit M. Villiger dans une interview à la "SonntagsZeitung". Il pense toutefois que ce chiffre est un peu surévalué. Mais une partie de l'EPO, originellement destinée à la médecine, est à coup sûr utilisée dans le sport. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.