Délégués du PRD: la politique de l'asile et des étrangers au menu

BERNE - La politique de l'asile et des étrangers est au menu de l'assemblée extraordinaire des délégués du Parti radical suisse ce samedi à Berthoud (BE). Les radicaux donneront à cette occasion leur mot d'ordre sur la révision des deux lois éponymes.Les référendums contre les lois sur les étrangers et sur l'asile n'ont certes pas encore abouti formellement puisque la gauche a encore jusqu'au 6 avril pour recueillir les 50'000 signatures nécessaires. Mais le comité directeur du PRD profite de l'occasion pour aborder le thème de la politique migratoire sur le fond.Le président du parti Fulvio Pelli doit mettre à cette occasion en discussion un concept intitulé "une politique migratoire libérale". Quant au soutien aux deux lois combattues par la gauche, il ne devrait pas faire de doute auprès des délégués. Au parlement, les radicaux ont clairement soutenu ce que d'aucuns nomment les "lex Blocher".La loi sur l'asile est combattue par le PS, les oeuvres d'entraide, les organisations de réfugiés, les milieux chrétiens et les syndicats. Les Verts mènent le référendum contre la loi sur les étrangers.Cette dernière maintient des conditions d'admission plus sévères pour les personnes n'appartenant pas à l'Union européenne ou l'AELE. Le parlement n'a pas non plus voulu prévoir dans la loi des règles spéciales pour la légalisation des sans-papiers, comme la gauche le souhaitait.Quant à la loi sur l'asile, elle supprime l'aide sociale pour les requérants d'asile déboutés, les mettant sur le même pied que ceux pour lesquels la demande d'entrée en matière a été rejetée. La limitation de l'aide d'urgence et la prolongation de la détention à des fins d'expulsion constituent d'autres renforcements de la loi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.