Des syndicats veulent réformer le système de santé

BERN - La révision en cours du financement des soins ne suffit pas et est antisociale, estiment plusieurs syndicats qui présentent aujourd'hui leur modèle de réforme du système de santé suisse. Un prestataire personnel doit diriger toute la prise en charge.Cette conduite par le bas garantit une utilisation optimale de la chaîne des soins quels que soient les traitements, ont indiqué devant la presse les représentants de l'USS, du ssp, de l'Association suisse des infirmières et infirmiers ainsi que de la Fédération des associations professionnelles du domaine de la santé.Le prestataire personnel serait généralement le médecin de famille, un cabinet médical, un centre ambulatoire ou un pédiatre pour les enfants. Entre 80 et 90% des prestations pourraient être réglées par cette première prise en charge, selon les syndicats. Le reste relèverait de prestataires plus spécialisés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.