Deux Suisses enlevés au Yémen: informations confuses sur leur sort

BERNE/SANAA/RYAD - Un couple de touristes suisses a été enlevé au Yémen. Ils ont été capturés par une faction tribale. La confusion a régné dans la journée, l'ambassade de Suisse à Ryad annonçant prématurément la relaxe des deux ressortissants helvétiques. "Sur la base d'une information officielle yéménite, l'ambassade de Suisse à Ryad a annoncé en début d'après-midi que les deux Suisses (des alémaniques) avaient été libérés. Ce n'est malheureusement pas le cas", a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué diffusé en début de soirée. Le chef de l'information du DFAE, Jean-Philippe Jeannerat avait déclaré auparavant que le couple était en contact avec le consul honoraire de Suisse au Yémen (qui dépend de l'ambassade de Ryad) et avec les autorités locales. Les deux Suisses "sont en bonne santé", a relevé M. Jeannerat, ajoutant qu'il espérait "une issue rapide" à cette prise d'otages. Selon des sources locales, les deux Suisses ont été enlevés par les membres d'une tribu qui réclament la libération d'un proche emprisonné. Le couple a été capturé alors qu'il quittait son hôtel dans la ville de Maareb, à 170 km à l'est de Sanaa, la capitale yéménite. Les preneurs d'otages ont indiqué en fin de journée que le couple sera libéré dès que leur revendication aura été satisfaite. Dans la journée, ils s'étaient montrés menaçants, affirmant que les deux Suisses seraient tués si les autorités yéménites utilisaient la force pour les libérer. Plus de 200 étrangers ont été enlevés au Yémen entre 1991 et 2001, et presque la totalité des cas ont été résolus pacifiquement avec l'intervention de chefs tribaux. Les ravisseurs cherchaient à obtenir satisfaction de la part des autorités à des revendications souvent d'ordre matériel. Sur son site internet, le DFAE relève que les voyages au Yémen, un pays de la péninsule arabique, comportent des risques "importants". "Il est déconseillé de voyager en individuel sans guide local", indiquent les services de Micheline Calmy-Rey. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.