Distribution de matériel militaire pour l'aide humanitaire

BERNE - Le matériel militaire dont la Suisse n'a plus besoin peut servir à l'aide au développement. L'armée et la Direction du développement et de la coopération (DDC) renforcent leur collaboration dans ce domaine. Un accord a été signé.Le projet "réutilisation du matériel militaire" existe depuis deux ans. Il a permis de distribuer 500 tonnes de matériel dans une trentaine de pays. Il s'agit aussi bien de matériel sanitaire (lits, instruments médicaux) que d'outils, de textiles, d'équipements de cuisine, de mobilier ou de véhicules, a indiqué le chef de l'armée Christophe Keckeis devant la presse.Tout le monde est gagnant dans l'opération, a-t-il souligné avec le directeur de la DDC Walter Fust. L'armée peut se débarrasser de son matériel surnuméraire sans avoir à débourser un sou, la DDC dispose gratuitement d'un équipement de bonne qualité et les pays en développement reçoivent une aide bienvenue.La collaboration entre la DDC et les militaires ne date pas d'hier. Lors de la réforme Armée 1995, l'aide humanitaire avait déjà reçu du matériel. La DDC et l'armée ont également collaboré étroitement l'an dernier à Sumatra, après le tsunami. Il y a désormais une systématique dans la collaboration, a noté Walter Fust.Concrètement, la base logistique de l'armée s'occupe de la mise à disposition du matériel. La DDC est responsable de la définition des besoins, des contacts avec les destinataires et de la livraison. Parmi les récipiendaires figurent notamment des pays d'Afrique et de l'ancien bloc soviétique. Une trentaine de projets d'aide sont agendés pour la suite des opérations.L'armée dispose de beaucoup de ressources. Dans le cadre de la réorganisation de la logistique en cours jusqu'en 2010, des bâtiments sont régulièrement vidés d'un équipement devenu inutile militairement. Chaque année, la DDC devrait ainsi recevoir gratuitement du matériel d'une valeur de quelque 50 millions de francs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.