Doris Leuthard, candidate au Conseil fédéral, prépare ses auditions

BERNE - Doris Leuthard aborde la dernière ligne droite avant son élection programmée au Conseil fédéral le 14 juin. A trois jours de sa désignation officielle par le groupe PDC, mardi, l'Argovienne se dit "déjà nerveuse" et "dort moins bien".La présidente du PDC s'attend à des auditions "très intensives" par les autres groupes parlementaires, prévues mercredi, a-t-elle indiqué dans une interview à la "Neue Luzerner Zeitung". Elle va donc utiliser le week-end de Pentecôte pour bien se préparer.La conseillère nationale comprend que les parlementaires s'attarderont sur le fait qu'elle manque d'expérience de gestion. Sa réponse est prête. Elle n'a en effet jamais dirigé d'entreprise ou participé à un exécutif, mais Doris Leuthard a conduit un grand parti, ce qui constitue une tout aussi grande expérience de gestion, selon elle.Mais une telle expérience ne doit pas être le seul critère, précise celle qui s'apprête à succéder à Joseph Deiss. La fonction dans un gouvernement national est d'abord une tâche hautement politique. Celui qui interprète mal un signal politique est un mauvais conseiller fédéral. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.