Elections fribourgeoises: Isabelle Chassot fait un carton

FRIBOURG - A Fribourg, après dépouillement de 131 communes sur 168, les quatre conseillers d'Etat sortants mènent au 1er tour des élections cantonales. La conseillère d'Etat Isabelle Chassot a pris nettement la tête de la course dès les premiers résultats.Au trois quarts du dépouillement, les trois premiers obtiennent pour le moment la majorité absolue, ce qui serait signe d'élection au premier tour déjà. Isabelle Chassot obtient 24288 voix, suivie par Pascal Corminboeuf (22436), Beat Vonlanthen (PDC: 22271) et Claude Lässer (PLR: 19683). La participation s'élève à 42,1%.Ils sont talonnés par Georges Godel (PDC) et dans un mouchoir de poche Jean-Claude Cornu (PLR) et Jean-Pierre Siggen (PDC). L'alliance électorale PDC-PLR a bien fonctionné, puisqu'elle place ses six candidats, dont les trois sortants, parmi les sept premiers. Seul Pascal Corminboeuf a réussi à s'intercaler.M.Cornu fait pour le moment un très bon résultat, qui pourrait le mettre en position de piquer un siège à gauche. Mais le résultat des grandes communes qui n'est pas encore tombé pourrait nuancer son score.Les premiers socialistes, le conseiller national Erwin Jutzet et la députée Anne-Claude Demierre, pointent aux 8e et 9e rang, avec respectivement 10757 et 8272 voix. Ils sont donnés favoris pour remplacer les deux conseillers socialistes Claude Grandjean et Ruth Lüthi, qui se retirent.Le troisième socialiste Jean-François Steiert a passé en 10e position devant le candidat UDC Pierre-André Page. Les autres candidats, dont les trois Verts, les suivent de loin.L'actuel gouvernement est constitué de 3 PDC, 2 PS, un PLR et un sans-étiquette. La reconduction de la clé de répartition en vigueur est probable. A moins que le bouillant préfet de la Glâne Jean-Claude Cornu (PLR) ou le candidat UDC Pierre-André Page ne viennent brouiller les cartes.Mis à part le suspense lié aux trois nouveaux visages qui vont apparaître au gouvernement fribourgeois, les élections cantonales n'ont pas d'enjeu majeur. La majorité bourgeoise aussi bien au Conseil d'Etat qu'au Grand Conseil n'est pas menacée. Elle pourrait même se renforcer si M.Cornu poursuit sur sa lancée.Les goupes PDC et PLR y disposent de 55% des sièges. Cette majorité est encore plus nette losqu'on y ajoute les 12% de l'UDC. Le PS affiche 20% des sièges. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.