Energie: les incitations fiscales pourraient être utiles

BERNE - Pour Moritz Leuenberger, les incitations fiscales sont un excellent moyen d'améliorer l'efficacité énergétique. "On n'éduque les gens que par le porte-monnaie", a déclaré le ministre de l'Energie à la télévision alémanique (SF).Le produit de ces incitations fiscales retournerait aux Suisses d'une manière ou d'une autre, a poursuivi le conseiller fédéral. Sa "variante" préférée serait que l'argent soit "investi dans des technologies favorables à l'environnement".L'interdiction des ampoules traditionnelles, plus dommageables pour l'environnement, pourrait de plus être une des mesures figurant dans un paquet à venir, a encore déclaré Moritz Leuenberger. En Australie, dès 2010, des ampoules plus économiques seront obligatoires, a annoncé mardi dernier le gouvernement australien.Les sept Sages ont décidé mercredi de réorienter la politique énergétique pour parer à la pénurie qui se dessine. La stratégie adoptée repose sur quatre piliers: les centrales électriques, le renforcement de l'efficacité énergétique, la promotion des énergies renouvelables et la collaboration internationale.Pour éviter la pénurie d'énergie, le PDC soutient le Conseil fédéral. Comme le PRD et l'UDC, son groupe parlementaire est convaincu qu'il ne sera pas possible à l'avenir de se passer de l'atome.Les élus démocrates-chrétiens sous la Coupole demandent que les travaux de préparation pour le remplacement des actuelles centrales nucléaires soient "rapidement entrepris". Ils ne s'opposeront pas non plus aux centrales à gaz si elles s'avèrent indispensables.Le directeur du WWF Hans-Peter Fricker, pense quant à lui que la Suisse n'a pas besoin de nouvelles centrales nucléaires si toutes les mesures d'économies et d'efficacité énergétiques possibles sont prises. Les progrès techniques, les incitations et les prix peuvent y contribuer.M. Fricker cite l'exemple du chauffage des bâtiments. Les Suisses vivent dans des surfaces plus grandes. Pour autant, les dépenses d'énergie n'ont pas augmenté car on utilise désormais des technologies plus efficaces, a-t-il expliqué dans une interview parue samedi dans le "Bund". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.