Fin de l'escapade de Joseph Zisyadis à Obwald

LAUSANNE - L'escapade obwaldienne de Joseph Zisyadis n'aura duré que trois mois. Le conseiller national POP a annoncé qu'il redéposera ses papiers à Lausanne lundi. La procédure contre la loi fiscale d'Obwald continue devant le Tribunal fédéral.Une première étape de cette procédure se termine le 1er mai avec le dépôt de la duplique du gouvernement obwaldien devant la Haute Cour. "Je suis resté jusqu'à cette date par solidarité avec les trois citoyens obwaldiens qui ont cosigné le recours", a expliqué M. Zisyadis.Le politicien ne regrette en rien sa démarche. "Si je n'avais pas déposé mes papiers dans le canton d'Obwald, il n'y aurait eu aucun recours et je n'aurais trouvé personne qui reprenne le flambeau de la résistance", souligne-t-il. Selon lui, la loi fiscale obwaldienne viole la constitution fédérale.Joseph Zisyadis continue sa "lutte contre le cannibalisme fiscal" au parlement fédéral. Il a déposé une initiative parlementaire, une motion et une interpellation sur des questions liées à la dégressivité de l'impôt et à la concurrence fiscale. "Il est invraisemblable que les cantons jouent à se piquer les riches", s'indigne-t-il.Fin janvier, l'établissement du Vaudois dans le demi-canton d'Obwald dans le seul but de contester un système d'imposition pourtant approuvé par le peuple avait suscité la polémique. Josef Zisyadis avait dû trouver un nouveau logis à Sachseln car sa première logeuse à Sarnen avait été menacée de ne plus trouver de travail ni de logement si elle accueillait le popiste. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.