Financement des études en Suisse: parents et travail d'abord

BERNE - Les étudiants ont dépensé entre 1300 et 1900 francs par mois en moyenne en Suisse l'an passé, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS). Le soutien des parents constitue le principal pilier de leur budget.Les trois quarts d'entre eux ont un travail, ajoute l'OFS. Les bourses ne viennent ainsi que loin derrière pour le financement des dépenses mensuelles qui s'élèvent en moyenne à 1650 francs. Ce montant fluctue toutefois selon que l'étudiant vit chez ses parents (1300 francs) ou s'il dispose de son propre logement (1900 francs).Pour ceux vivant hors du cocon familial, le logement représente la principale charge financière. Viennent ensuite la nourriture et l'habillement, puis la santé. Les dépenses liées directement aux études (transport, taxes, frais d'études) constituent entre 20 et 36% du total du budget.Les jeunes ne pourraient guère mener des études sans un coup de pouce parental, qui intervient neuf fois sur dix. Sur l'ensemble des budgets estudiantins, la part émanant de la parenté représente plus de 50% des ressources. Celle provenant d'une activité rémunérée se situe légèrement en dessous de 40%. Les bourses et les prêts se trouvent en dernière position, "loin derrière", selon l'OFS.L'office note cependant que ces subsides représentent une source importante de revenus pour les 16% d'étudiants qui en bénéficient. Ils constituent la principale ressource (41%) des bénéficiaires de bourse ou de prêt qui ne vivent pas chez leurs parents.Le travail exercé en parallèle des études occupe une place prépondérante. Quelque 77% des étudiants ont eu une telle activité durant l'année précédant l'enquête de l'OFS. 83% d'entre eux l'ont également poursuivi pendant la période de cours. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.