Football: Samuel Schmid regrette les incidents du match Bâle-Zurich

BERNE - Le conseiller fédéral Samuel Schmid a vivement regretté les incidents qui ont émaillé la fin du match entre le FC Bâle et le FC Zurich samedi. Selon le ministre des sports, ces altercations montrent bien la nécessité d'une loi contre le hooliganisme.Le grand perdant dans cette affaire est évidemment le sport, a dit Jean-Blaise Defago, porte-parole du Département des sports (DDPS), citant Samuel Schmid. Quiconque aime le sport doit par conséquent soutenir la loi contre le hooliganisme et s'opposer au référendum lancé par certains fans clubs.Cela implique que les supporters de clubs de football ou de hockey sur glace doivent arrêter de récolter les signatures pour ce référendum, a ajouté M. Defago. Le calme ne reviendra dans les stades que si les vandales en sont exclus.Certains fans clubs ont lancé mi-avril le référendum contre la loi sur la sûreté intérieure instituant des mesures contre le hooliganisme. A la session de printemps, les Chambres fédérales avaient mis sous toit cette loi.L'élément central du texte est une banque de données qui contient les noms des délinquants notoires. La loi prévoit aussi la garde à vue, l'obligation de se présenter à la police et l'interdiction de pénétrer dans un périmètre donné.Ces mesures, pour la plupart limitées à fin 2009, peuvent être appliquées contre des jeunes dès l'âge de 12 ans. Elles doivent surtout permettre de diminuer les actes d'hooliganisme durant l'Euro 2008 et le championnat du monde de hockey qui auront lieu en Suisse. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.