Genève: le personnel du CERN en grève

GENÈVE - Des centaines de collaborateurs du CERN, à Meyrin (GE), ont observé un arrêt de travail de deux heures. Ils reprochent à la direction de ne pas prendre de mesures efficaces pour assurer l'équilibre à terme de la caisse de retraite des employés. Le rassemblement visait à faire pression sur la direction au moment où le comité des finances de l'organisation était réuni pour évoquer la situation de la caisse. "Cette grève est motivée par la vive inquiétude des employés actifs et retraités face au déficit structurel de sa caisse de pension et au manque d'engagement de la direction", a indiqué l'Association du personnel du CERN. Pour assurer la pérennité de la caisse pour les 30 ans à venir, une augmentation des contributions de 3 %, dont deux tiers à charge de l'employeur, serait nécessaire. La direction serait prête à assumer cet effort, mais uniquement si les pays contributeurs augmentaient le budget global du CERN de plusieurs millions. Or la direction estime que le moment est mal choisi pour demander une telle rallonge. Elle voudrait donc limiter dans un premier temps la hausse des contributions à 0,63 %, jusqu'au remboursement des dettes liées au nouvel accélérateur de particules LHC en 2012, a expliqué James Gillies, porte-parole du centre de recherche. De son côté, le personnel réclame l'application de la pleine augmentation dès 2006. Le Conseil du CERN prendra une décision finale lors de sa réunion du 15 décembre. La grève de jeudi matin, suivie par plusieurs centaines d'employés entre 9h00 et 11h00, est une première depuis plus de dix ans pour les employés de l'organisation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.