Grippe aviaire en Suisse : pas d'oiseaux testés positifs

BERNE - La "fièvre" autour de la grippe aviaire est en train de retomber en Suisse. Les hotlines mises en place ont enregistré beaucoup moins d'appels cette semaine. Les tests menés sur des oiseaux sauvages se sont tous avérés négatifs. Quatre cent échantillons ont été prélevés sur des oiseaux sauvages dans la région de Bâle-Campagne. Les 263 analysés jusqu'ici n'ont rien révélé, a indiqué devant la presse le directeur de l'Office vétérinaire fédéral (OVF) Hans Wyss. La population paraît, pour sa part, être moins avide de renseignements sur la grippe aviaire. Le nombre d'éleveurs et de détenteurs de volatiles appelant la ligne téléphonique ouverte par l'OVF a nettement baissé, a ajouté M. Wyss. L'Office fédéral de la santé publique a lui aussi constaté un retour au calme. Alors que 100 à 170 appels quotidiens parvenaient à sa hotline auparavant, leur nombre est descendu à 10-20 par jour, a précisé le directeur de l'OFSP Thomas Zeltner. Les questions posées portent surtout sur les recommandations de voyage. Il s'agit en premier lieu d'éviter de se rendre dans les marchés et les zones abritant des populations aviaires et de toucher des oiseaux, a répété M. Zeltner. Les cas confirmés de personnes touchées par le virus H5N1 en Asie se montent à 122, les décès à 62, a-t-il rappelé. En l'absence de nouveau développement, il a été décidé de supprimer le point de presse hebdomadaire, a par ailleurs annoncé le porte-parole du Conseil fédéral Oswald Sigg. Mais le comité réunissant des représentants des entités de l'administration fédérale concernées par ce dossier poursuit ses activités. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.