Incendie de la synagogue à Genève: aucune piste privilégiée

GENèVE - La police genevoise poursuit ses investigations pour tenter de déterminer l'origine de l'incendie qui a ravagé jeudi la plus grande synagogue de Genève, dans le quartier de Malagnou. Aucune piste n'est pour l'instant privilégiée.Les enquêteurs ont établi que le feu s'est propagé à partir d'un local où se trouvait une armoire électrique. "Nous allons examiner ce matériel minutieusement", a déclaré le porte-parole de la police. Un chien policier, venant de Neuchâtel et formé spécialement à la détection de produits accélérants, a été dépêché sur les lieux.Jeudi, elle avait dans un premier temps privilégié un acte criminel, avant de se raviser. Le fait qu'un seul départ de feu ait été découvert plaide plutôt pour la thèse de l'accident.L'enquête prendra du temps, a averti le porte-parole. Il faudra plusieurs jours avant de pouvoir affirmer avec certitude quelle a été l'origine du feu.La synagogue Hekhal Haness est la plus grande des cinq synagogues de Genève. L'édifice, discret, est à moitié enterré au milieu d'un carré d'immeubles. Il peut accueillir plus de 1000 personnes. La synagogue est fréquentée par les juifs séfarades. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.