Intempéries en Suisse: une deuxième victime

BERNE - La police et les pompiers sont sur les dents suite aux intempéries de ces trois derniers jours. La situation s'est calmée, mais le niveau des eaux reste préocuppant. Deuxième victime des eaux en furie, un ouvrier s'est probablement noyé dans le Rhin.L'homme de 50 ans, employé du barrage de Wyhlen, en Allemagne près de Bâle, a glissé, puis chuté dans le fleuve vers 8h30, alors qu'il était en train de déblayer des déchets. Il a été rapidement emporté par le fort courant et s'est enfoncé dans les flots.Son corps, recherché par une équipe de 50 secouristes, n'a pas été retrouvé. Lundi déjà, une fillette de 3 ans avait péri, noyée dans un torrent à Oberhallau (SH).Les fortes précipitations de ces derniers jours ont pris fin mardi. Entre lundi soir et mardi à midi, il est tombé, sur une lignée de Genève à Zurich, 80 à 110 millimètres de pluie, soit davantage que la norme pour tout le mois d'avril, a indiqué MétéoSuisse. Certaines régions des Alpes ont été gratifiées de 20 à 50 centimètres de neige.Le niveau des eaux s'est peu à peu stabilisé mardi. Le lac de Bienne a ainsi poursuivi sa lente décrue. Après avoir grimpé de 75 centimètres depuis dimanche, le niveau était mardi en fin de journée à 430,08 mètres, soit à 17 centimètres du seuil de crue. Cette baisse a été possible grâce à l'ouveture des écluses à Port qui permettent d'évacuer 650 mètres cubes d'eau par secondes.En revanche, le lac de Neuchâtel continue à monter légèrement, d'un centimètre par heure. Il a atteint 430,23 mètres mardi après-midi, à un centimètre de sa cote historique mesurée en 1987, a expliqué Philippe Hohl, du Service cantonal des eaux du canton de Vaud.La situation critique aux abords des Trois Lacs pourrait durer jusqu'à fin mai voire début juin, selon le temps qu'il fera, ont mis en garde les autorités bernoises. Le niveau du lac de Morat a augmenté de 6 centimètres au cours de la nuit de lundi à mardi. Le canal de la Broye reste interdit à la navigation entre les lacs de Morat et Neuchâtel.Plusieurs routes et voies ferrées sont encore fermées. Dans le canton de Vaud, les deux lignes ferroviaires régionales coupées lundi par des éboulements restaient interrompues mardi. Sur l'axe Lausanne-Payerne, des bus devraient remplacer les trains entre Ecublens-Rue et Moudon jusqu'au 20 avril. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.