La gauche ne laisse qu'un seul siège à la droite à Lausanne

BERNE - La gauche s'arroge une victoire écrasante au second tour de l'élection à la municipalité de Lausanne. PS, Verts et POP emportent cinq des six sièges encore en jeu. La droite ne sauve qu'un de ses trois sièges. L'élection du syndic s'annonce tacite."Gouverner avec une majorité rose-rouge-verte de six sur sept sera un grand défi", a commenté le syndic écologiste Daniel Brélaz, élu au premier tour. Il sera important "d'éviter toute forme d'arrogance" pour éviter un retour de balancier à la prochaine échéance électorale.La participation a atteint 30,17%. Les électeurs de gauche ont voté compact, permettant au POP de retrouver avec une confortable avance le siège perdu en 2001. Les Verts gagnent un second siège, les socialistes conservent leurs trois places.La défaite est en revanche totale pour l'alliance radicale-libérale-PDC, baptisée LausannEnsemble. Après avoir perdu 12 sièges au législatif le 12 mars, ils ne sauvent qu'un seul de leurs trois sièges à l'exécutif.Le socialiste Oscar Tosato arrive en tête du 2e tour avec 15'857 voix, devant l'écologiste Jean-Yves Pidoux (15'274), Silvia Zamora (PS - 15'185) et Jean-Christophe Bourquin (PS - 14'705). Le popiste Marc Vuilleumier (13'899) devance le radical sortant Olivier Français (10'520).Classée septième avec 9780 suffrages, la libérale Eliane Rey ne retrouvera donc pas son siège. La soeur de la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey s'est déclarée "déçue mais satisfaite du travail effectué à la tête des Services industriels". Elle a vertement critiqué la stratégie de LausannEnsemble, "qui nous a conduit dans le mur".A la 8e place, la radicale Martine Fiora-Guttmann (6878) fait légèrement mieux que la candidate portugaise du PDC Adozinda da Silva (6815). Mme Fiora a remplacé la sortante Doris Cohen-Dumani qui a jeté l'éponge à l'issue du premier tour. Les quatorze candidats de la liste de François de Siebenthal ferment la marche avec des scores entre 546 et 58 voix. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.