La porte-parole du PDC démissionne: propos sur le pape en cause

BERNE - La porte-parole du PDC Monika Spring a démissionné, suite à ses propos véhéments à l'égard du pape et de l'Eglise catholique. Elle n'a pas exprimé l'opinion du parti, s'est excusé le PDC. Son secrétaire général Reto Nause reprend la fonction ad intérim. Selon la presse dominicale, Monika Spring aurait déclaré à des journalistes en marge de la session d'hiver qu'elle songeait à quitter l'église catholique. Pour elle, les papes sont des "imbéciles", aussi bien Benoît XVI que Jean-Paul II. La porte-parole s'est dite particulièrement choquée par l'attitude du pape envers les homosexuels. Cela alors que l'Eglise catholique est la plus grande organisation d'homos au monde, aurait-elle déclaré, selon la presse alémanique. Mme Spring a aussi vertement critiqué les enseignements de l'Eglise catholique en matière sexuelle. Avec l'interdiction du préservatif, le pape condamne d'innombrables personnes à une mort certaine par infection VIH, selon elle. "Monika Spring n'a jamais nié devant la direction du parti avoir tenu de tels propos", a déclaré Reto Nause, porte-parole du PDC lundi. Elle est partie du principe qu'il s'agissait d'une conversation privée. Elle a pensé que les journalistes prendraient ironiquement son invitation à reproduire ses déclarations. Les citations publiées dans la presse dominicale l'ont été sans l'autorisation de Monika Spring, écrit le PDC dans un communiqué. Selon elle, ses propos ont été sortis de leur contexte. Ainsi elle se serait référée à une interview d'Hermann Kügler publiée dans le "Spiegel". Le jésuite allemand y déclarait qu'il était sûr que l'Eglise catholique était la plus grande organisation transnationale d'homosexuels. Le PDC s'est excusé des propos tenus par Mme Spring. Pour lui, il s'agit d'une terrible maladresse. De telles déclarations nuisent à un débat interne constructif et font obstacle au dialogue avec les Eglises. Monika Spring n'a pas transmis l'opinion du parti, a souligné Reto Nause. Le secrétaire général espère que les dégâts ne seront pas trop graves, alors que des divergences d'opinion se sont fait sentir avec l'Eglise catholique ces derniers temps. La porte-parole n'a voulu blesser personne et présente ses excuses, poursuit le PDC. Entrée au service du PDC le 21 mars, elle a démissionné avec effet immédiat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.