L'ancien président irakien Saddam Hussein a été pendu à Bagdad

BAGDAD - L'ancien président irakien Saddam Hussein a été pendu samedi à l'aube à Bagdad, a annoncé la télévision publique irakienne Iraqia. L'ancien dictateur avait été condamné à mort pour l'exécution de 148 villageois chiites dans les années 1980.Le demi-frère de Saddam Hussein, Barzan al-Tikriti, et l'ancien président du tribunal révolutionnaire Awad al-Bandar ont été pendus peu après.Les trois hommes avaient été condamnés à mort par pendaison le 5 novembre pour le massacre de 148 villageois chiites de Doujaïl, au nord de Bagdad, tués en représailles après un attentat manqué contre le convoi présidentiel en 1982. L'appel de leur condamnation avait été rejeté mardi par la cour d'appel du Haut tribunal pénal irakien.Ancien chef des services de renseignement, Barzan Ibrahim al-Hassan al-Tikriti était l'un des trois demi-frères du président déchu et son conseiller présidentiel. Il avait été capturé le 16 avril 2003 à Bagdad. Awad Ahmed al-Bandar avait dirigé le tribunal révolutionnaire irakien qui avait condamné à mort les 148 victimes de Doujaïl.Les autorités irakiennes ont voulu exécuter les trois hommes avant l'aube, qui marque le début des célébrations de l'Aïd al-Adha, la fête du Sacrifice. Agé de 69 ans, Saddam Hussein avait été arrêté en décembre 2003. Sa mort met fin à toutes les poursuites qui avaient été engagées contre lui, en particulier le procès Anfal, où il était jugé pour génocide contre la population kurde et accusé d'être responsable de la mort de 180.000 personnes en 1987-1988. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.