L'ancien syndic de Rougemont condamné à 8 ans de prison pour viol

YVERDON-LES-BAINS - Le Tribunal correctionnel d'Yverdon-les-Bains a condamné l'ancien syndic de Rougemont (VD) à 8 années de réclusion. Les juges l'ont reconnu coupable de contrainte sexuelle et de viol sur une de ses filles et sur une jeune voisine.Le Ministère public avait requis 12 ans de prison contre le notable. L'ancien procureur général du canton de Vaud, Jean-Marc Schwenter, avait dénoncé le comportement abject de ce pervers. Père incestueux, obsédé, exhibitionniste, il faisait régner la terreur dans sa famille.La défense avait plaidé quant à elle l'acquittement au bénéfice du doute pour le viol de la voisine et celui commis sur l'une de ses filles, les autres cas étant prescrits. Me Jacques Barillon et Jacques Michod demandaient au tribunal de ne pas commettre d'erreur judiciaire et d'admettre que le dossier était désespérément vide.L'avocate de la petite voisine, Me Véronique Loichat, avait expliqué le viol de l'adolescente par l'état de manque dans lequel se trouvait l'accusé en septembre 1988 après le départ de sa plus jeune fille. Terrorisée, elle n'osera révélé l'agression que cinq ans plus tard.Arrêté en été 2004, l'ex-syndic siégeait comme juge laïc au Tribunal de l'est vaudois. Cet entrepreneur a reconnu les faits les plus anciens, qui sont prescrits, mais a contesté les autres viols. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.