Le cinéaste suisse Daniel Schmid est mort, Locarno est endeuillée

BERNE - Le cinéaste grison Daniel Schmid est mort ce week-end à 64 ans, des suites d'un cancer. Ce réalisateur réputé laisse une douzaine de films envoûtants et souvent théâtraux, dont "Beresina" (1999). Il a aussi signé des mises en scène d'opéras.L'annonce, à Locarno, du décès du metteur en scène Daniel Schmid, a jeté la consternation parmi les festivaliers. La direction du festival a décidé de rendre hommage à l'auteur de "Beresina" en projetant, dimanche en fin de soirée sur la Piazza Grande, le film "Il Bacio di Tosca". Il s'agit d'un documentaire sur la Casa Verdi à Milan, une maison de retraite pour artistes lyriques."C'était un sensible, un Grison rugueux", a dit Nicolas Bideau. Le chef de la section cinéma de l'Office fédéral de la culture considère "Beresina" comme un film "intelligent, drôle et critique, notamment envers l'étroitesse d'esprit des militaires." Le film avait réussi un beau score à l'époque avec 120'000 entrées."Daniel Schmid disait toujours ce qu'il pensait, de façon rude parfois mais aussi de façon poétique... Il voulait aussi que l'on fête sa mort", se souvient Nicolas Bideau.Malade depuis longtemps, Daniel Schmid planchait néanmoins sur un nouveau film qu'il a dû abandonner il y a quelques semaines. Pour le cinéaste genevois Alain Tanner, les meilleurs films du Grison sont ses premiers, notamment "La Paloma" sorti en 1974.Daniel Schmid est né le 21 décembre 1941. Il passe son enfance dans l'hôtel de sa famille à Flims (GR). A 19 ans, il s'établit à Berlin pour des études d'histoire, de littérature et de cinéma. Il se lie avec Ingrid Caven et le cinéaste Rainer Werner Fassbinder qui fera jouer Daniel Schmid dans "Le Marchand des quatre-saisons" sorti en 1971.Son ultime film est une virulente comédie noire sortie en 1999. "Beresina ou les derniers jours de la Suisse" raconte l'histoire d'une call-girl russe récemment arrivée en Suisse. Daniel Schmid y démontre avec humour l'égoïsme national et la conception étriquée de la nationalité suisse.Daniel Schmid a obtenu quelques récompenses, dont en 1998 le Prix artistique de la ville de Zurich doté de 50'000 francs. Il a reçu le Léopard d'honneur du Festival du film de Locarno en 1999. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.