Le droit de vote à 16 ans au centre des discussions à Glaris

GLARIS - L'introduction du droit de vote à 16 ans au niveau cantonal sera au coeur des discussions de la Landsgemeinde de Glaris le 6 mai. En cas de oui, Glaris ferait oeuvre de pionnier.Aucun canton n'accorde actuellement le droit de vote à 16 ans. Des discussions ont eu lieu à Zurich, Lucerne et Fribourg entre 2003 et 2005 lorsque ces cantons se sont dotés d'une nouvelle constitution, mais aucun n'a franchi le pas. En 2004, le parlement bernois a refusé le droit de vote à 16 ans dans les communes.Au niveau fédéral, le droit de vote a été fixé à 20 ans en 1848. Dès 1977, des cantons ont accordé le droit de vote au niveau cantonal à 18 ans. Une première tentative d'introduire le droit de vote à 18 ans au niveau fédéral a été rejetée en février 1979 par 50,8% des citoyens. La deuxième a été la bonne: en mars 1991, le peuple et les cantons ont accepté avec 72,7% de oui.Il est difficile de prévoir comment le contre-projet du gouvernement sera accueilli par la Landsgemeinde de Glaris qui, par le passé, a déjà réservé des surprises. En 2005 par exemple, elle s'est distinguée en réduisant de 25 à 3 le nombre de communes dans le canton.Les participants à la Landsgemeinde sont aussi appelés à voter sur une réduction de la fiscalité pour les familles. Si elle est acceptée, elle engendrera une baisse des rentrées fiscales de l'ordre de 7 millions de francs pour le canton. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.