Le nombre de morts sur les routes diminue depuis 30 ans

BERNE - Le nombre de morts et de blessés graves dans des accidents de la route ont nettement diminué en 30 ans. Les accidents graves ont reculé de 20%. Seule exception, les motocyclistes, dont le nombre d'accidents graves a augmenté de 18% de 1994 à 2004.Selon un rapport du Bureau suisse de prévention des accidents (bpa), révélé par la radio alémanique DRS, le nombre de victimes d'accidents de cyclomoteurs ont par contre reculé de 65% entre 1994 et 2004 en raison de la réduction de moitié du nombre de vélomoteurs.Entre 1994 et 2004, le nombre total de morts sur les routes a diminué de 2% et celui des blessés graves de 3%. Le rapport révèle une diminution des blessés graves chez les automobilistes et les cyclistes (-20%), ainsi que chez les piétons (-30%).En dix ans, le nombre de blessés graves a diminué de 25% en Suisse alémanique et de 10% au Tessin. Il a par contre augmenté de 5% en Suisse romande. Par rapport au nombre d'habitants, le Tessin est la région qui compte le plus d'accidents de la circulation.Le bpa constate dans son rapport une nette amélioration de la situation à l'intérieur des localités: de 1994 à 2004, le nombre de blessés graves a diminué de 20%. On ne constate pas d'augmentation significative hors des localités et sur les autoroutes.Dans les années 1970, la Suisse recensait annuellement jusqu'à plus de 1700 morts et 18 000 blessés graves. Les chiffres de 2004 sont les plus bas enregistrés avec 510 morts et 5528 blessés graves.La baisse semble se confirmer. Selon une enquête du journal du TCS "Touring", il y aurait eu 410 morts sur les routes en 2005, soit une réduction de 17% par rapport à 2004. L'Office fédéral de la statistique présentera les chiffres officiels en juin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.