Le nouveau président du PDC brise une lance contre la polarisation

GRANGES-PACCOT - Président du PDC suisse depuis deux mois, Christophe Darbellay a mené la charge contre la polarisation de la politique suisse. Il préside pour la première fois une assemblée des délégués de son parti réuni à Granges-Paccot (FR).A un an des élections fédérales du 21 octobre 2007, le nouveau président du PDC suisse a eu un discours très ferme, applaudi sans enthousiasme débordant par les délégués: "Notre campagne électorale doit démontrer implacablement que la polarisation divise, bloque, et qu'elle est stérile pour ce pays".Il a distribué des coups à droite et à gauche, avec sans doute encore plus de virulence pour la "droite dure". Le conseiller national valaisan a accusé cette dernière de mettre en danger la paix confessionnelle.Selon lui, la droite populiste a perdu son thème de prédilection suite à la récente votation sur l'asile et les étrangers. Les discussions qu'elle lance maintenant notamment sur la norme antiracisme constituent un danger direct pour la paix confessionnelle en Suisse: "on n'éteint pas un feu avec de l'alcool à brûler".A son avis, le vrai problème, ce ne sont pas les minarets, mais les idées fondamentalistes dont une petite minorité de musulmans sont les émules en Suisse. M. Darbellay a dans la foulée appelé la communauté musulmane de Suisse à se distancer des islamistes et à prendre la parole. "Une majorité silencieuse n'est pas une majorité", a-t-il ajouté.Après avoir accablé la droite dure qui "va à Ankara lancer sa campagne électorale", M. Darbellay a dit le fond de sa pensée à la gauche. Il a stigmatisé le "débat axé sur la jalousie", empreint d'une logique qui refuse le principe du mérite.M. Darbellay a vanté une politique du centre "qui fait avancer la Suisse", au lieu de provoquer. "La politique du centre est honnête, rectiligne et populaire, sans être populiste. Elle défend la voie bilatérale, un système économique libéral et éthique et un soutien accru aux mères et aux familles". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.