Le pape et le Conseil fédéral louent les gardes suisses

BERNE - Les 500 ans de la Garde pontificale suisse ont été célébrés par une messe solennelle à Fribourg et à Rome. A la cathédrale St-Nicolas, Samuel Schmid a remercié les gardes de s'acquitter fidèlement de leur devoir. Le pape les a bénis par satellite.Quelque 500 anciens gardes pontificaux suisses avaient fait le déplacement de Fribourg. Avec leur devise, "courage et fidélité", les gardes sont d'excellents représentants de la Suisse dans la Ville sainte, a déclaré le président de la Confédération. Samuel Schmid a également remercié le pape pour la confiance qu'il accorde à cette garde.Sur la Place St-Pierre, Benoît XVI a rendu hommage à sa garde cinq fois centenaire. Une messe dans la chapelle Sixtine était concélébrée par une quinzaine de hauts prélats, dont le président de la Conférence des évêques suisses (CES), Amédée Grab, et l'archiviste du Vatican, le cardinal français Jean-Louis Tauran.Les 110 gardes suisses actuellement en activité et leurs proches y ont assisté. Le secrétaire d'Etat du Vatican, le cardinal Angelo Sodano a rendu hommage à "la longue série de jeunes hommes généreux et forts qui voulaient venir (à Rome) pour défendre la chaire de Saint Pierre".Il a également exhorté les actuels gardes suisses à "aimer toujours plus l'Eglise du Christ". Rappelant le serment prononcé par les gardes suisses et leur devise "acriter et fideliter" ("courage et fidélité"), Mgr Sodano les a invités à suivre constamment "l'inspiration supérieure qui doit animer leur service".Il y a 500 ans, le 22 janvier 1506, les 150 premiers gardes pontificaux suisses entraient à Rome. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.