Le terrorisme islamiste reste une menace même en Suisse

BERNE - L'Office fédéral de la police (fedpol) maintient son analyse: le terrorisme islamiste reste une menace même en Suisse. Mais ce n'est pas le seul point sensible. Les incidents d'extrême gauche ont augmenté de 62% en 2006 et ceux d'extrême droite sont restés stables.Rien ne permet actuellement de prouver avec certitude que des préparatifs concrets en vue d'un attentat aient eu lieu en Suisse. L'idée d'une attaque contre un avion de la compagnie israélienne El Al pourrait toutefois avoir germé chez un dirigeant algérien d'une cellule de soutien présumé au terrorisme, affirme le dernier rapport sur la sécurité intérieure.En Europe comme ailleurs, des individus isolés sans formation ni expérience spécifique de combat peuvent mener le djihad islamiste de manière inattendue et rapide dans leur environnement direct. Des terroristes djihadistes utilisent le territoire helvétique comme zone de repli logistique et pour y faire de la propagande.En sus de sa situation géographique centrale en Europe occidentale, la Suisse présente d'autres aspects la rendant suspectible d'être la cible d'un attentat. Certains jugent qu'elle prend part à un complot mené contre l'islam. Selon l'état des connaissances de fedpol, elle compte des islamistes actifs, dont des extrémistes violents.D'autres crises et conflits ont eu des répercussions en Suisse: les combats au Sri Lanka, la situation politique tendue en Turquie et les tensions au Kosovo se sont ressenties dans les communautés immigrées. Des groupes actifs sur le plan politique ont réagi en organisant des collectes de fonds ou par de la propagande incitant à la violence.Les incidents d'extrême gauche ont quant à eux passé de 140 en 2005 à 227 en 2006. Cette forte hausse est liée au grand nombre de manifestations de solidarité inofficielles en faveur de prisonniers politique présumés, qui ont souvent été accompagnées de dégâts matériels. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.