Les jeunes universitaires quittent les régions périphériques

Les jeunes diplômés des universités et des hautes écoles ont tendance à quitter les régions périphériques une fois leur papier en poche. Nombre d'entre eux préfèrent s'établir dans les grands centres urbains, révèle une étude publiée par l'OFS.Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), entre 1998 et 2004, les communes rurales ont perdu 27% de leur potentiel de main d'oeuvre hautement qualifiée par volée d'étudiants. A l'inverse, les noyaux urbains de Genève, Lausanne, Zurich, Bâle et Berne en ont gagné entre 19 et 31%. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

08.05.2010
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.