Les socialistes soutiennent le référentum à la 5e révision de l'AI

MUTTENZ BL - Les 200 délégués du PS suisse réunis à Muttenz ont créé la surprise en acceptant de soutenir le référendum contre la 5e révision de l'AI. Ils ont accepté par 82 voix contre 69 une résolution dans ce sens.Le nombre de rentes diminuerait de 30%. Le projet ne dit rien sur les mesures supplémentaires qu'il faudrait prendre pour assurer le financement de cette assurance en difficulté, a ajouté la vice présidente du PS, Silvia Schenker.La direction du parti s'était exprimée fin octobre contre un soutien à ce référendum. "La 5e révision de l'AI n'est certes pas bonne, mais nous devons concentrer nos forces sur nos priorités", a plaidé en vain samedi le président du PS Hans-Jürg Fehr."De plus, une votation sur ce sujet offrirait une nouvelle plateforme à l'UDC qui pourrait une nouvelle fois critiquer les faux invalides", a argumenté M. Fehr, qui n'a finalement pas été suivi par les siens.Le PS suisse ne mettra pas d'argent ni de ressources à disposition des référendaires, a-t-il précisé. "C'est maintenant aux sections cantonales qui ont demandé que nous soutenions le référendum d'agir".S'il devait aboutir, le PS suisse, les syndicats et les organisations de handicapés devraient réévaluer la situation et décider s'ils se lancent dans la campagne. M.Fehr n'a pas voulu s'exprimer sur les chances qu'a le référendum d'aboutir, par contre le risque de perdre la votation est très grand.Outre le PS, les partis et organisations suivants ont apporté leur soutien au référendum: les Femmes socialistes, les Jeunes socialistes, les Verts, l'extrême-gauche, l'association de défense des retraités AVIVO, l'Association suisse des paralysés, la Société alémanique pour une santé publique sociale (SGSG) et les sections bernoise et fribourgeoise de l'Union syndicale suisse. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.