Les Suisses aiment trop les grosses voitures

BERNE - De nouvelles mesures seront nécesaires pour faire baisser la consommation de carburant. Les Suisses aiment en effet trop les grosses voitures, ce qui empêche d'atteindre les buts de réductions fixés, a indiqué l'Office fédéral de l'énergie.En 2006, la consommation moyenne de carburant des voitures neuves vendues en Suisse se montait à 7,62 l/100 km. Il s'agit d'une faible diminution de 0,05 litre (0,65 %) par rapport à l'année précédente. L'objectif de 6,90 l/100 km convenu entre le DETEC et l'association auto-suisse n'a clairement pas été atteint et celui de 6,4 l/100 km fixé pour 2008 sera difficilement réalisable.Cet échec est principalement dû au succès des voitures lourdes qui réduit à néant le gain d'efficacité obtenu grâce aux améliorations techniques. Le poids moyen à vide des voitures neuves a augmenté de 13 kg à 1,491 tonne.Des mesures supplémentaires sont donc nécessaires. Une commission du Conseil des Etats se penche actuellement sur l'introduction d'un système de bonus/malus visant à récompenser financièrement l'achat de véhicules plus écologiques.Le Conseil fédéral pourrait aussi instaurer une taxe sur le CO2 pour l'essence, si le système du centime climatique introduit en octobre 2005 pour l'essence et le diesel ne produit pas les effets escomptés. Enfin, de nouveaux buts et des nouvelles prescriptions pour l'admission des véhicules sont actuellement examinées et pourraient entrer en vigueur dès 2009. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.