Les Suisses sont favorables à une interdiction de fumer

BERNE - L'interdiction de fumer a du succès en Suisse. Pas moins de 80% de la population serait favorable à des lieux de travail sans fumée, 64% à l'interdiction du tabagisme dans les bars et les restaurants.Tels sont les résultats d'une enquête sur le tabagisme mandatée par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Cette position est particulièrement marquée en Suisse romande et au Tessin où respectivement 68% et 74% de la population sont en faveur de restaurants sans fumée. Parmi les fumeurs, aucune majorité ne s'oppose à cette interdiction (37%).Mais peu d'entre eux se montrent enthousiastes à l'idée d'une hausse du prix du paquet de cigarettes de 90 centimes, ils sont même 66% à repousser cette mesure. Dans l'ensemble, la population se montre, elle, plutôt favorable à une forte augmentation: seuls 40% y sont opposés.La plupart des personnes interrogées trouvent que la publicité minimise les dangers du tabac et incite les jeunes à fumer. Dans cette même optique, elles soutiennent l'idée que la publicité pour le tabac soit uniquement autorisée dans les kiosques.Cette enquête se base sur un échantillon représentatif de 2500 personnes. Il a été mené par l'Institut LINK durant le premier trimestre de cette année dans les trois régions linguistiques. Ce programme existe depuis 2001.Ces résultats confirment la tendance actuelle. L'interdiction de fumer sur les lieux de travail est en effet régulièrement appuyée par une solide majorité en Suisse. Cela va donc dans la direction de la révision sur la loi du travail actuellement en consultation.Pour protéger la population du tabagisme passif, cette loi envisage une interdiction générale de la fumée sur les lieux de travail, dans les centres commerciaux, les cinémas, les restaurants et les bars. Seules exceptions: les exploitations familiales et les fumoirs créés dans le restaurants.Plusieurs cantons ont déjà pris cette voie. En mars dernier, le Tessin a banni la fumée de ses restaurants et le canton de Soleure s'exprimera sur une loi semblable le 26 novembre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.