L'ex-conseillère fédérale Elisabeth Kopp défend Christoph Blocher

L'ancienne conseillère fédérale Elisabeth Kopp prend la défense de Christoph Blocher dans la presse dominicale. Selon la radicale, le ministre UDC ne devrait pas démissionner. Les théories du complot lui semblent de vulgaires spéculations et des rumeurs.Contrainte à la démission pour avoir averti son mari d'une enquête en cours en 1989, l'ex-conseillère fédérale estime que le ministre de la justice aurait dû éviter des fautes telles qu'outrepasser ses compétences. Mais "à mon avis, elles ne justifient pas une démission". Et de relever que M. Blocher agit souvent comme un manager sans prendre de pincettes. Mme Kopp juge ses déclarations sur les droits de l'homme sont plus graves. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.