Liban: l'UDC n'a pas reçu le soutien de la commission du National

BERNE - L'UDC n'a pas reçu le soutien de la commission de politique extérieure du Conseil national dans son opposition à l'envoi de troupes suisses au Liban. Ses deux propositions ont été rejetées, a indiqué le parti lors d'une conférence de presse.Dans un premier temps, la commission a refusé, par 13 voix contre 8 et 3 abstentions, la proposition du conseiller national Félix Müri (UDC/LU) visant à ce qu'aucun soldat suisse ne soit envoyé dans la région. Sa deuxième demande, visant à interdire l'envoi de soldats avant que le Parlement ait pu débattre sur le sujet, a également été rejetée, par 14 voix contre 7 et 3 abstentions.L'UDC s'oppose catégoriquement à un éventuel envoi de troupes helvétiques au Sud-Liban. Elle juge la situation au Proche-Orient instable et estime que celle-ci peut très rapidement évoluer. Mais les démocrates du centre n'ont pas réussi à rallier les voix des autres partis bourgeois.Le parti radical voit de son côté favorablement l'envoi de troupe au Sud-Liban dans le cadre d'une mission de maintien de la paix, a-t-il indiqué dans un communiqué. Il précise qu'autant le Liban qu'Israël verraient d'un bon oeil un plus grand engagement de la Suisse dans le règlement du conflit actuel.Le PRD reproche par contre à la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey de mener un débat stérile sur une éventuelle candidature hélvetique au Conseil de sécurité de l'ONU. En lieu et place, la ministre des affaires étrangères devrait envisager une "réelle contribution" au maintien de la paix, selon les radicaux. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.