Loi sur les stupéfiants: le National pour la prescription d'héroïne

BERNE - Le Conseil national a ancré la prescription d'héroïne pour le traitement des toxicomanes dans la loi. La chambre basse a également décidé d'inscrire la politique des quatres piliers dans la nouvelle législation sur les stupéfiants, adoptée par 108 voix contre 65.L'UDC, soutenue par Claude Ruey (PLS/VD) et Christian Waber (UDF/BE), a proposé en vain de renoncer à la prescription d'héroïne. Toni Bortoluzzi (UDC/ZH) a estimé que la prise en charge des toxicomanes serait plus efficace sans la remise de cette substance, dont l'efficacité n'est pas scientifiquement établie.La politique actuelle a au contraire montré de bons résultats, avec une diminution du nombre de décès, de personnes dépendantes et de la criminalité, a souligné Anne-Catherine Menétrey (Verts/VD). "Ceux qui reprochent aux programmes d'héroïne de ne pas mener à l'abstinence pourraient aussi reprocher aux hôpitaux de ne pas guérir tous les malades."Ces traitements peuvent constituer un premier pas vers la sortie de la dépendance, selon Ruth Humbel Näf (PDC/AG). Pour Ruth-Gaby Vermot (PS/BE), ils permettent d'améliorer la stabilisation et la réinsertion des personnes concernées.Les programmes sont soumis à des contrôles stricts, qui doivent garantir une amélioration de la situation du malade, a relevé Pascal Couchepin. Le but à long terme est l'abandon de la consommation d'opiaciées, a précisé le ministre de la santé. Mais pour lui, il y a de multiples chemins pour s'en sortir.Le National a néanmoins décidé, par 106 voix contre 70, de maintenir l'héroïne dans la liste des produits interdits. Le gouvernement souhaitait au contraire la rayer de cette liste. La chambre du peuple n'a par ailleurs par voulu non plus dépénaliser globalement la consommation de stupéfiants.Le projet inscrit dans la loi la politique dite des quatre piliers - prévention, réduction des risques, thérapie, répression - tout en mettant l'accent sur la protection de la jeunesse. Le dossier passe au Conseil des Etats. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.