L'UDC se charge de préparer une 6e révision de l'AI

BERNE - L'UDC ne se contente pas de la 5e révision de l'assurance invalidité (AI), soumise au peuple le 17 juin. Pour en finir avec les "abus", le parti veut que ses propositions jusqu'ici rejetées figurent dans une 6e révision."Selon une étude, 40% des rentes AI ont été accordées sur la base de causes médicales imprécises", a dit le conseiller national Toni Bortoluzzi (ZH) à Berne. "Il s'agit de réétudier ces cas" en définissant plus clairement les maladies donnant droit à une prestation. L'UDC veut aussi lutter contre la surassurance ou le cumul de prestations qui "permet à certains invalides de gagner plus qu'un travailleur", selon M. Bortoluzzi.En ce sens, les rentes enfant devraient être réduites de moitié, comme l'UDC l'avait proposé en vain lors de l'élaboration de la 5e révision, a-t-il précisé.Un groupe de travail interne au parti va être instauré ces prochaines semaines pour préparer cette 6e révision qui visera un assainissement structurel de l'assurance. "Le but est de donner aux vrais invalides une base solide", a expliqué le conseiller national Caspar Baader (BL). Le groupe se penchera également sur le futur financement de l'AI. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.