Meurtre de Brigitte Didier: le condamné restera en prison à vie

BERNE - C'est confirmé: le meurtrier de Brigitte Didier restera en prison à vie. La Cour suprême du canton de Berne a confirmé le jugement prononcé en première instance en mai 2005 par le Tribunal de district de Bienne.L'accusé, âgé de 38 ans aujourd'hui, a toujours nié avoir violé puis assassiné à coups de couteau une jeune aide pharmacienne en décembre 1990 à Bienne. La police n'avait retrouvé la trace de l'agresseur que plusieurs années après, grâce à une analyse génétique des traces retrouvées sur la victime de 18 ans et plusieurs témoignages à charge.Brigitte Didier, domiciliée à Tavannes (BE), avait disparu le 20 décembre 1990. Son corps mutilé avait été découvert par des enfants deux semaines plus tard, sous un pont autoroutier à la sortie de la ville de Bienne. La victime avait été vue pour la dernière fois en vie alors qu'elle faisait de l'auto-stop.Jeudi, lors du premier jour du procès en appel, la défense a une nouvelle fois invoqué une erreur dans l'analyse ADN. Dans le jugement ouvert vendredi, la Cour suprême a rejeté cet argument.Selon elle, l'analyse ADN est exemplaire. De nombreux experts considèrent d'ailleurs qu'elle entrera dans les annales de la technologie criminelle.Plusieurs analyses ADN, toujours plus précises ont été effectuées, ont rappelé les juges. Comme la première instance, la seconde a exclu que des erreurs ou de fausses manipulations aient pu se produire.Il existe une chance sur quelques milliards qu'une seconde personne dans le monde ait exactement le même profil génétique. Cet personne aurait dû se trouver sur le lieu des faits le jour de l'assassinat. C'est impensable, écrit la Cour.Les juges excluent également que la jeune femme ait été assassinée par d'autres personnes en présence de l'accusé. Les enquêteurs n'ont trouvé aucun indice de la présence de tiers sur le lieu du crime.La Cour a confirmé le jugement dans son intégralité. La condamnation à perpétuité pour assassinat sera bien commuée en internement à vie. L'homme avait déjà été condamné à 15 de prison en 1999 pour un autre meurtre. En ce qui concerne les délits sexuels, il y a prescrition. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

23.06.2012
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.