Micheline Calmy-Rey critique la manière de communiquer de Blocher

BERNE - Après son collègue Pascal Couchepin, Micheline Calmy-Rey reproche à Christoph Blocher son usage du site internet de son département. M. Blocher y avait publié le communiqué de sa conférence de presse tenue jeudi à Uetliberg (ZH)."Je ne veux pas commenter les propos d'un chef de parti", déclare Mme Calmy-Rey dans une interview publiée par "Le Matin dimanche". "Ce qui me dérange, c'est l'utilisation de l'infrastructure de l'Etat pour rendre publique la campagne d'un parti politique", ajoute la ministre des affaires étrangères.La présidente de la Confédération pour 2007 estime qu'elle n'a pas le pouvoir de sanctionner les comportements qui mettent à mal la collégialité. La sanction est politique, elle vient du Parlement et du peuple, selon elle. La présidente n'est pas le père ou la mère Fouettard qui gronde. "Je n'ai absolument pas l'intention de jouer le rôle de la maman du Conseil fédéral !", avertit-elle."Le gouvernement ne fonctionne ni mieux ni moins bien avec Christoph Blocher", estime Mme Calmy-Rey. "Il fonctionne différemment, comme à chaque fois que la composition du Conseil change."Le ministre de la justice Christoph Blocher a tenu une conférence de presse jeudi à Uetliberg à la veille de l'année électorale 2007. Il a tiré un bilan "positif" de sa présence au gouvernement depuis 2003. Pour lui, la politique libérale conservatrice amorcée depuis lors a porté ses fruits.Au lendemain de cette conférence de presse, Pascal Couchepin s'est dit surpris de l'usage fait du site du Département fédéral de justice et police. "Je crois que Christoph Blocher, en d'autres temps, s'est opposé avec raison à la propagande officielle. De toute évidence, il a oublié ses considérations antérieures", a ajouté le ministre de l'intérieur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.