Milliard de cohésion: l'UDC inaugure le télémarketing politique

BERNE - Pour la première fois, l'UDC a téléphoné à 100'000 électeurs pour faire valoir ses arguments contre le "milliard de cohésion", en votation le 26 novembre. La facture, évaluée à 100'000 francs, a été payée par un sponsor de l'industrie des biens de consommation.Le président de l'UDC Ueli Maurer tire un bilan "étonnamment positif" de l'exercice auquel il s'est prêté. Selon le parti, environ les trois quarts des habitants de la région zurichoise sélectionnés ont décroché leur téléphone. Parmi ceux-ci, plus de 75% ont écouté le message enregistré de 85 secondes. Il n'y a eu qu'une cinquantaine de réclamations, a assuré M. Maurer.Cette expérience, inspirée des méthodes américaines, se veut aussi un test en vue des élections fédérales d'octobre 2007. L'UDC estime que ce procédé présente un meilleur rapport coûts/efficacité que les affiches, même s'il a coûté davantage que son budget de 60'000 francs pour les votations du 26 novembre. L'opération devrait lui revenir à l'avenir à 35-40 centimes par appel.Sur le plan juridique, les partis et autres organisations sont libres de défendre leurs positions comme ils l'entendent sauf à la radio et à la télévision, où la publicité politique est interdite. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.