Mineurs abusés sexuellement: plainte pénale possible jusqu'à 33 ans

BERNE - Le Conseil fédéral a mis en consultation une révision du code pénal permettant aux enfants victimes d'abus sexuels de porter plainte jusqu'à l'âge de 33 ans. La modification doit servir de contre-projet à l'initiative populaire de l'association Marche blanche.Le texte de l'association prône l'imprescriptibilité des actes d'ordre sexuel ou pornographique sur les enfants. Le gouvernement estime lui aussi nécessaire de revoir le système actuel, sans toutefois aller aussi loin.Il préconise que le délai de prescription de quinze ans pour de telles infractions commence désormais à courir une fois que les victimes auront atteint leur majorité. Cette adaptation se justifie, car les abusés, souvent dépendants de leurs tortionnaires, éprouvent de la peine à parler des actes subis tant qu'ils ne se sont pas libérés de cette influence, a relevé le Conseil fédéral. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.