Nouvelles rentes AI: la tendance à la baisse se confirme

BERNE - La baisse du nombre des nouvelles rentes AI se confirme. Les offices de l'assurance invalidité ont octroyé 23'000 rentes en 2005 contre 25'700 en 2004 (- 9,9%). Cela s'explique par un recul du nombre de premières demandes et une plus grande sévérité des offices AI.Par rapport à 2003, le recul est même de 18%, a indiqué l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Cette évolution favorable s'explique avant tout par la baisse des nouvelles premières demandes de prestations. Il y eu 78'500 nouvelles requêtes en 2005, contre 82'000 en 2004 et 86'000 en 2003.De leur côté, les offices AI se sont montrés plus rigoureux en leur opposant 42% de refus en 2005, contre 38% en 2004 et 32% en 2003. Ils ont en outre privilégié les quarts de rentes par rapport aux demi-rentes ou aux rentes complètes.Le nombre de rentes en cours continue bien sûr d'augmenter mais moins fortement qu'avant 2004, précise l'OFAS. La baisse des nouvelles rentes freine déjà la hausse des dépenses car elle influence le nombre total des rentes. Mais elle ne déploiera ses effets sur les finances de l'AI qu'à long terme, poursuit l'office.L'OFAS précise qu'il y a une limite à ce mouvement positif: tôt ou tard, la pression sur les nouvelles rentes AI se répercutera l'aide sociale.Fin 2005, l'assurance était endettée à hauteur de 8 milliards de francs et ce trou pourrait se creuser de 2 milliards de francs par année jusqu'à l'entrée en vigueur de la 5e révision de l'AI, en 2008 au plus tôt. Les mesures de la 5e révision de l'AI restent donc incontournables pour assainir l'assurance.La réadaptation professionnelle devrait stabiliser au plus bas niveau possible les nouvelles rentes tout en garantissant le rôle social de l'AI. L'OFAS ne remet pas non plus en cause le financement additionnel envisagé (hausse des cotisations et de la TVA). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.