Nouvelles zones de desserte radio-TV en consultation

BERNE - Le paysage des télévisions régionales risque de subir un grand chambardement. A l'avenir, les parts de la redevance TV devraient être attribuée à treize diffuseurs privés, selon un projet mis en consulation. Pour les radios, le remodelage sera mineur.Le Département fédéral de la communication (DETEC) veut tâter le pouls des milieux concernés sur les nouvelles zones de desserte radio et télévision jusqu'au 22 janvier. Les nouvelles directives devraient remodeler le paysage télévisuel en profondeur, d'après le DETEC.A l'avenir, le nombre de programmes au bénéfice d'une concession va fondre, puisque cette autorisation ne sera nécessaire que pour ceux qui veulent toucher une quote-part de redevance ou avoir un accès privilégié au réseau terrestre sans fil. En revanche, les treize TV régionales retenues devraient se partager une manne d'environ 28 millions de francs.Les émetteurs des grandes agglomérations pourront aussi toucher une part, alors que la redevance n'est actuellement attribuée qu'aux régions périphériques ou aux programmes bilingues. Le projet en consultation divise la Suisse en treize zones.La Suisse romande devrait disposer de trois programmes en français et de deux programmes bilingues. Le premier devrait diffuser à Genève et dans le district vaudois de Nyon. Le deuxième devrait toucher les cantons de Vaud et de Fribourg, ainsi que le district valaisan de Monthey.Le dernier programme francophone devrait être capté dans les cantons de Neuchâtel et du Jura, ainsi que dans le Jura bernois. La ville de Bienne n'est pas concernée, puisque'elle devrait continuer de former une zone à part entière pour un programme bilingue. En Valais aussi, un programme bilingue diffusant jusque dans le district vaudois d'Aigle devrait toucher un part de la redevance. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.