OGM: les paysans veulent en savoir plus avant de les utiliser

BERNE - L'Union suisse des paysans a appelé le monde scientifique à profiter du moratoire pour approfondir ses connaissances sur les OGM. Car dans quatre ans déjà, agriculteurs et autorités devront dire en toute connaissance s'ils approuvent l'emploi du génie génétique.Actuellement, les paysans n'ont pas l'intention de recourir aux produits agricoles génétiquement modifiés tant que la sécurité et les avantages économiques n'ont pas été démontrés. L'utilisation des nouvelles technologies risqueraient de mettre en péril les standards élevés atteints jusqu'à présent en matière d'écologie, de qualité et de sécurité, selon elle.Le moratoire de cinq ans a été approuvé par le peuple suisse en novembre 2005. Partisans et opposants étaient alors d'accord sur le fait que cette période devait être utilisée pour évaluer tous les risques et avantages de l'utilisation par l'agriculture de plantes génétiquement modifiées (PGM). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.