Ouverture de la "Sessiun d'atun" à Flims: éloge des minorités

FLIMS GR - Les Chambres fédérales ont lancé leur "Sessiun d'atun" à Flims (GR) par une cérémonie festive d'une heure. Discours et musique ont marqué le début de cette 3e session loin de Berne. Pascal Couchepin a notamment fait l'éloge des minorités.Le président du Conseil national Claude Janiak (PS/BL) a d'abord rendu hommage aux victimes du grave accident dans le tunnel de Viamala. Il a exprimé les condoléances du Conseil fédéral et du Parlement aux proches des personnes décédées.La session à Flims boucle la boucle des déplacements du Parlement, après celles de Genève en 1993 et de 2001 à Lugano, a déclaré M. Janiak. Les députés et sénateurs ont ainsi l'occasion de se rendre compte de près de la vivacité de la culture rhéto-romanche, s'est-il réjoui.Pour le président du gouvernement grison Claudio Lardi, la "Sessiun" constitue un événement capital d'un point de vue politique et touristique.Le conseiller fédéral Pascal Couchepin a célébré le respect des minorités. "Il y a dans la culture politique en Suisse une attitude profondément ancrée qui consiste à donner à toutes les minorités du pays une chance d'exister et de se manifester", a noté le radical valaisan."Comme tout le monde se considère d'une manière ou d'une autre comme une minorité, cela signifie dans la pratique que personne n'a le droit ou ne peut avoir la prétention d'imposer aux autres sa volonté politique, économique, linguistique ou religieuse", a ajouté le ministre.Evoquant les problèmes des régions de montagne, M. Couchepin a souligné qu'"il n'y a pas dans ce pays de solution possible sans ouverture aux problèmes des autres. Mais cette ouverture ne doit jamais être une excuse pour maintenir le statu quo et refuser le changement." /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.