Paris: le directeur du Centre culturel suisse est décédé

BERNE - Le directeur du Centre culturel suisse, Michel Ritter, est mort à Paris dans la nuit de mardi à mercredi à son domicile. Agé de 58 ans, il assumait la direction du Centre depuis 2002.M. Ritter a succombé à un cancer, a indiqué Pro Helvetia confirmant une information publiée par "La Liberté". Le Fribourgeois s'est d'abord fait connaître avec l'aventure du Belluard Bollwerk, le festival pluridisciplinaire de Fribourg, qu'il a dirigé entre 1983 et 1998.En 1990, il a fondé Fri-Art, le centre d'art contemporain de Fribourg, où il a travaillé jusqu'en 2002. Il a commencé sa carrière en 1974 en ouvrant une galerie d'art à Fribourg, la galerie RB, avec le peintre Bruno Baeriswyl. En 1981, il a organisé une grande exposition d'art contemporain dans les locaux de l'ancien séminaire de Fribourg.Jugées obscènes et attentatoires à l'esprit religieux, les peintures de Félix Müller ont été séquestrées. L'affaire a eu des prolongements juridiques jusqu'à la Cour des droits de l'Homme de Strasbourg.Sa nomination à la tête du Centre culturel de Paris avait été contestée à l'intérieur de l'organisation, comme dans le milieu culturel romand. En 2004, l'exposition consacrée à Thomas Hirschorn avait créé un scandale dans le monde politique suisse. Intitulée "Swiss-swiss democracy", elle avait attiré 30'000 visiteurs, une des plus grandes fréquentations du Centre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.