Péréquation financière: subsides pour l'assurance maladie réduits

FLIMS - Le Conseil national a décidé de diminuer les subsides fédéraux pour la réduction des primes d'assurance maladies. La Confédération paiera plusieurs centaines de millions de francs de moins pour les assurés en situation financière difficile.Une proposition des socialistes a été rejetée. Le système de réduction des primes fonctionne déjà mal aujourd'hui, a argumenté Christine Goll (PS/ZH). Or le nouveau système rognera encore plus les contributions de la Confédération et des cantons.En 2001, les subsides de la Confédération en faveur des assurés modestes avaient atteint 2,246 milliards de francs. La nouvelle configuration les diminuerait d'un milliard. Pour les socialistes, l'aide de la Confédération devrait au moins empêcher une dégradation de la situation actuelle.Mais la majorité bourgeoise a été sourde à ces revendications. La proposition des socialistes a été rejetée à une nette majorité.Le ministre des finances Hans-Rudolf Merz a déclaré que Confédération et cantons étaient tombés d'accord sur le modèle proposé. A savoir que la première paie forfaitairement 25 % des frais médicaux de 30 % de la population pour la réduction des primes dans le cadre de l'assurance de base.Si on augmentait la part de la Confédération, cet argent tomberait simplement dans le bilan global de la péréquation financière, a ajouté M. Merz. Avec pour conséquence que les cantons recevraient moins d'argent non lié à une utilisation spécifique. Leur marge de manoeuvre s'en trouverait ainsi réduite. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.