Politique agricole 2011: l'USP lance un appel aux parlementaires

BERNE - A la veille de l'ouverture de la session des Chambres fédérales, l'Union suisse des paysans (USP) a invité les parlementaires à corriger la politique agricole 2001. Les réformes doivent être ralenties et l'enveloppe portée à 13,95 milliards.Réunis à Berne, plus de 300 délégués de l'USP ont adopté un appel au Parlement. Le rythme des réformes prévues dans le cadre de la politique agricole 2001 (PA 2011) est trop soutenu, ont-ils dénoncé dans le document. Si on ne fait rien pour le freiner, la valeur de la production agricole baissera d'environ 10 milliards à 8,8 milliards et le revenu des familles paysannes reculera de 20%, ont averti les paysans.Le projet du Conseil fédéral de PA 2011 prévoit de transformer les subventions en paiements directs, de diminuer les subventions à l'exportation et de réduire l'enveloppe dévolue aux paysans. Il est au menu du Conseil des Etats en décembre.Fustigeant "l'attitude intransigeante du Conseil fédéral" selon le texte de son discours, le président de l'USP Hansjörg Walter a dressé un bilan mitigé des remaniements proposés par la commission compétente du Conseil des Etats. Il a notamment déploré que le tir n'ait pas été corrigé pour l'enveloppe budgétaire et dans la production végétale, exception faite de la production sucrière.L'USP tentera de rallier les conseillers aux Etats à ses positions et a prévu de rencontrer les président des partis, a annoncé M. Walter. Elle réclame une enveloppe de 13,95 milliards, la reconduite des mesures du soutien du marché, des mesures de réduction des coûts efficaces et le maintien des éléments clés du droit foncier pour éviter l'escalade des prix du terrain agricole. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.