Politique de la santé: la Confédération pas compétente

BERNE - Il n'est pas réaliste de transférer la responsabilité de la santé à la Confédération, estime Markus Dürr, président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS). La Confédération n'a pas les compétences nécessaires, selon lui. Dans une interview publiée samedi par "Le Temps", le conseiller d'Etat lucernois se distancie de la proposition avancée jeudi par l'association H+ Les Hôpitaux de Suisse. Cette dernière a réclamé une politique sanitaire nationale et le remplacement des 26 espaces de soins cantonaux par cinq grands espaces. Elle estime aussi que les hôpitaux sont encore beaucoup trop nombreux. Il ne faudrait pas seulement changer la loi, mais aussi la constitution, fait observer M. Dürr. Et les compétences pour gérer la santé se sont formées au niveau des cantons, ajoute-t-il. Le fédéralisme est parfois problématique, mais toute autre solution est pire, selon lui. Un découpage en cinq ou sept zones serait sans doute idéal, admet Markus Dürr, mais il faut tenir compte de la réalité politique. Il souligne en outre qu'il y a déjà beaucoup de coopération intercantonale. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.