PRD: les radicaux favorables au milliard de cohésion

MORAT - Les radicaux suisses recommandent le "oui" au milliard de cohésion en faveur des 10 nouveaux membres de l'UE. Les 175 délégués, réunis à Morat, ont soutenu sans opposition la loi sur la coopération avec les pays de l'Est, en votation le 26 novembre.Le Conseil fédéral a lui-même proposé de mettre à disposition ces moyens sur dix ans afin de lutter contre les disparités, a rappelé le conseiller aux Etats Peter Briner (PRD/SH). La Suisse n'est pas le seul non-membre de l'UE a avoir pris une telle initiative. La Norvège apportera son soutien à ces pays avec un montant de 1,7 milliard de francs réparti en cinq ans, a-t-il ajouté.Soutenu par l'UDC, la Lega et les Démocrates suisses, "le référendum contre la loi sur la coopération avec les pays de l'Est met en danger les bilatérales et les intérêts à long terme du pays", a renchéri Didier Burkhalter. Le conseiller national neuchâtelois s'est demandé s'il ne serait pas de l'intérêt général d'empêcher la remise en cause systématique des décisions démocratiquement prises dans la construction bilatérale avec l'Europe.Le conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz a pour sa part plaidé avec conviction en faveur d'une politique d'ouverture. L'Histoire le prouve: chaque fois que la Suisse s'est ouverte économiquement, l'opération a été un succès", a-t-il dit.Le conseiller national Fulvio Pelli, qui a été réélu à l'unanimité président du PRD, s'est concentré sur la politique intérieure. Il a administré une volée de bois vert à la gauche. Sans oublier quelques piques sur sa droite."Si la Suisse veut gagner, elle doit bouger, et pour bouger, nous devons tous nous mettre en mouvement et dans la bonne direction", a-t-il lancé en stigmatisant la gauche qui "s'apprête à commettre un hold-up sur la Banque Nationale au nom de la sauvegarde de l'AVS". Selon lui, la gauche continue à se tromper en lançant une initiative sur le "machin unique" dans le domaine des caisses maladie.Samedi, les radicaux poursuivront leur assemblée des délégués à Morat. Ils débattront d'un programme d'intégration en 10 points. Au menu: uniforme scolaire, dispense pour les cours de natation, connaissance des langues nationales. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.