Première étape de Rail 2000: la Confédération tire un bilan positif

BERNE - Deux ans et demi après sa mise en service, la 1ère étape de Rail 2000 est "une réussite", selon le rapport final de la Confédération. L'offre dans le trafic voyageurs a été améliorée, les cadences accélérées et les horaires harmonisés. Le tout pour une facture moindre.Plus de la moitié (58%) de toutes les connexions entre les 40 principales gares ont été raccourcies d'au moins 5%. Toutefois, cela n'a pas pu se faire sans quelques prolongations de temps de parcours. La plupart des entreprises de transports publics ont à présent davantage de passagers grâce à RAIL 2000.Les CFF ont en outre renouvelé et agrandi le parc de matériel roulant. Le réseau et de nombreuses gares ont été aménagées pour introduire le principe des noeuds et la cadence semi-horaire, ainsi que pour conserver l'offre du trafic marchandises.Satisfaction également du côté des finances. Les coûts finals de la première étape de Rail 2000 se sont élevés à 5,9 milliards de francs, soit 1,5 milliard de moins que prévu. Le concept Rail 2000 a été approuvé par le peuple en 1987, avec à la clé un crédit de 5,4 milliards. Au vu des surcoûts, le Conseil fédéral a décidé en 1994 d'échelonner le projet et de fixer à 7,4 milliards les fonds destinés à la première étape. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.